En bord de Loire

Publié le par Vanessa

En bord de Loire

Embarquer cale de la Savatte à bord de la Bohème, une toue cabanée toute en bois, remonter la Maine et accoster quai de la Noë à Bouchemaine, il y a plus désagréable pour commencer une journée de dessin.

Au fil de la Maine à environ 8 km/h, on quitte Angers et son château, on longe le lac de Maine et l'écluse pour passer en contrebas du Rocher de la Baumette dominé par l'ancien couvent des Cordeliers fondé en 1452-1454 par le roi René.

En bord de Loire
En bord de Loire

Le long de la Maine et de l'ancien chemin de halage, les rives sont bordées de végétation. Les arbres portent la trace de la crue de juin : en dessous d'une ligne qui semble tracée à la règle, les branches ont perdu leurs feuilles, les bois sont roussis.

La toue poursuit sa navigation, passant sous le pont de Pruniers, celui de la Libération par lequel les Américains ont libéré Angers. Et puis Bouchemaine apparaît.

En bord de Loire
En bord de Loire
En bord de Loire

Michel, Mireille, Elisabeth, Raynald et un peu plus tard Hélène m'ont rejoint pour dessiner sur la prairie en contrebas de la mairie. Deux sujets s'imposent : le pont suspendu de Bouchemaine et une petite toue cabanée qui tourne sur elle-même au gré du courant. Un peu plus tard, amarrée au rivage, elle est rejointe par la Bohème pour une pause méridienne entre deux navettes Bouchemaine-île de Béhuard.

En bord de Loire
En bord de Loire
Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Le pique-nique terminé, un café et quelques speculoos (merci Elisabeth :)) plus tard, on rejoint le village de la Pointe, à la confluence de la Maine et de la Loire. Le soleil a cessé de jouer à cache-cache et offre une belle lumière sur la loire et les épis, enrochements de sable et de pierre construits essentiellement à la fin du XIXe siècle. S'y installent cormorans, aigrettes ou pêcheurs.

En bord de Loire

Comme à Sainte-Gemmes où j'ai dessiné la semaine dernière, de belles demeures se sont installées le long du chemin qui borde la Loire, emprunté par les promeneurs et les cyclistes de la "Loire à vélo". Des gloriettes surplombent les murs, offrant sûrement une très jolie fenêtre sur le paysage ligérien.

Mais c'est une autre maison, en bas d'une venelle qui a surtout retenu notre attention, avec l'avantage d'être proche d'un coin à l'ombre.

En bord de Loire
En bord de Loire

Mon carnet arrive à sa fin, un dernier dessin avant la photo de nos carnets pour conclure cette jolie journée de dessins.

En bord de Loire
En bord de Loire

Publié dans Croquis

Commenter cet article