Les Allumettes de Trélazé

Publié le par Vanessa

L'ancienne manufacture d'allumettes de Trélazé, désaffectée de son activité industrielle en 1981, accueille des ateliers d'artistes, ouverts à la visite ce week-end.

À l'occasion de la visite de ces ateliers, dont celui de Miki Nakamura et ses délicates créations en fibre de mûrier, je découvre le site des Allumettes.

Les Allumettes de Trélazé

Dans les années 1920, le site de la rue Jean Jaurès voit le jour. C'est la deuxième manufacture de production d'allumettes. Aujourd'hui, mis à part les ateliers d'artistes et un atelier de création ouvert aux habitants, le site est à l'abandon. 

Cadenas aux portes des anciens bâtiments de production, carreaux cassés, grillages... Les arbres nus, les feuilles couleurs d'automne à leurs pieds ou les herbes folles donnent un côté "no man'sland" au site, pourtant fréquenté en ce jour d'ouverture des ateliers artistiques.

Le bâtiment D était un des ateliers de production, organisé en trois halles surmontées en partie de verrières zénithales, de lanterneaux ou de campaniles d'aération.

Les Allumettes de Trélazé

Face aux risques d'incendie, le site disposait d'un château d'eau. Il n'en reste plus que la base, et complétant le système anti-feu, ici et là des bouches d'incendie réparties dans les ateliers ou aux carrefours des axes de circulation.

Les Allumettes de Trélazé

Pas très loin du site des Allumettes, il y a aussi l'atelier de gravure de Brigitte Touvron. J'adore, et j'ai craqué, d'ailleurs. Voici un détail de la gravure choisie.

 

Publié dans Croquis

Commenter cet article

Jacqueline 28/11/2016 08:20

Comme toujours superbe
Dommage de ne pas avoir eu l'info pour la visite du site des allumettes c'est avec plaisir que j'aurais fait la visite
Bonne journée