Première rencontre USK France

Publié le par Vanessa

lyon titre a attiré un premier samedi de juin plusieurs dizaines de sketchers. Point de ralliement pour un week-end convivial autour du dessin, des cafés, des traboules et des perspectives urbaines. 

 

 

Train à 9h30 et premiers croquis sur un format de papier préparé spécialement pour la rencontre, un 12 x 32 cm (l'idée que Lyon était une ville verticale et que ce format s'y prêterait peut-être bien...)

a - vers Lyon

De la gare Part-Dieu, je vais à l'ancienne gare ferrioviaire. Après quelques coups de gomme, le temps de maitriser le format papier, la gare des Brotteaux se profile.

b - gare des brotteaux

Je me perds dans les rues, marche beaucoup. Vite fait un croquis de Fourvière sous la pluie

c - fourvière embuée

Rendez-vous au resto La Gargouille avec les premiers arrivés à cette rencontre USK France. On est une petite quinzaine à rapidement sortir crayons et carnets. Patchwork de visages :

d - diner à la gargouille

 

Samedi - 9h30 - cloître du musée des Beaux-Arts, les sketchers affluent. Têtes connues, nouveaux visages... C'est vraiment parti !

e - place des terrreauxf - rue poivre

g - montée

Pause déj' au Gros caillou

h - au gros caillou

L'après-midi dans la Croix Rousse se prolonge. A chaque coin de rue ou presque, le chaland croise un dessinateur.

i - samedi sous la pluiej - passage

k - café du samedi soirl - au vapiano

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pause - pêle-mêle : comment le Urban sketcher s'adapte à son terrain de jeu ? 

Pêle même USK lyon

 

Dimanche matin, 9h30, nouvelle journée au pied de la cathédrale Saint-Jean toute blanche. Quand de nombreux sketchers restent pour dessiner ou la cathédrale ou Fourvière, d'autres s'engagent dans les ruelles du Vieux Lyon. Avec Martine, on s'arrête devant une vieille porte. Pour voir la sienne, c'est ici et pour la mienne, c'est dessous

m - porte du vieux lyon

Ca grimpe dur ensuite pour aller vers le musée archéologique et Fourvière. Halte au sommet d'un escalier aux très très nombreuses marches. 

n - montée des épies

Dans les jardins en contrebas de la basilique, on découvre un superbe panorama. Le casse-croûte est vite avalé !

o - panorama à l'arbrep - croqueurs compulsifs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis on redescend sous un soleil qui veut enfin bien se montrer. Le week-end se termine bientôt. Encore quelques dessins et le plaisir de feuilleter d'autres carnets... 

q - dernier café à la gargouille

Avant de reprendre le train, et comme j'aime bien ces mains qui travaillent, s'activent, jouent du pinceau et du feutre, nouveau pêle-mêle de mains

mains pêle mêle lyon

Retour sur Angers, le crayon joue encore quelques minutes sur une dernière feuille.

r - retour vers angers

Le week-end s'est terminé il y a plusieurs jours et enfin j'ai terminé l'assemblage de mes dessins. Sur la couverture, le badge USK France de cette première rencontre nationale et une fenêtre de la Croix Rousse de Lyon en plastique fou, dingue, magique... comme ce week-end !

SAM 3711SAM 3709

SAM 3713

Et si vous voulez découvrir les dessins des autres, allez voir par exemple le blog des Usk France !

pêle mele élévations lyon

Publié dans Carnets

Commenter cet article

shilpi 20/06/2013 19:32

Beau travail pour un format pas si facile que ça ... et bel assemblage final !