La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

Publié le par Vanessa

J'avais manqué la rencontre à Bordeaux l'année dernière. Alors pour Lorient, même si ça m'inquiétait de laisser mon chat seul quelques jours, avec une fenêtre toujours pas réparée (grrr), je n'allais pas manqué cette nouvelle édition !Lors de l'inauguration de la rencontre, de l'expo

Une rencontre préparée de mains de maîtres par Sylvie, Gérard et Dominique, assistés d'autres croqueurs lorientais.

Parcours dans la ville et excursions, resto et apéro, exposition, souvenirs... Chapeau bas !

Avant d'arriver sur Lorient, j'ai fabriqué un carnet avec du papier aquarelle, du carton et du fil nylon, sous l'oeil félin. Il me reste encore la couverture à customiser.

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

Sur les dessins en double page, n'hésitez pas à cliquer dessus, pour mieux les voir !

Le temps du trajet et de ses deux correspondances, un peu d'échauffement pour préparer les doigts et le matériel à dessiner presque 4 jours d'affilée.

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

Un coucou à Sylvie de permanence sous le barnum dans la cour de l'Hôtel Gabriel, lieu de ralliement pour les dessinateurs pendant tout le week-end. J'y retrouve aussi Aliette de Nantes, et on part vers la Maison de l'Agglomération dont le belvédère est ouvert pour les USK. Du 7e étage, on a une belle vue sur la rade et d'anciens navires militaires.

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

En revenant vers le barnum, il y a sur le chemin la Tour de la Découverte, à rapetisser pour qu'elle rentre dans le format de mon carnet !

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

Pour le deuxième jour, j'étais inscrite à l'excursion sur l'île de Groix. Quelques croquis sur le bateau avant le départ puis en mer, sans mal de mer, seulement au feutre (j'ai mis la couleur d'après photo et souvenir).

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient
La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient
La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

Un café en compagnie des sketchers lillois, puis je repars dessiner sur le Port-Tudy (crayonné, mise en couleurs et rehauts de feutre).

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

Par le chemin côtier, je rejoins Port-Lay, en croquant quelques vignettes et en rencontrant un lézard aux superbes couleurs qui prend la pose, même après avoir failli se faire écraser par des sketcheuses qui allaient vers la plage d'un pas décidé !

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

Dans le bourg, puis en retournant vers le port, petites pauses sur quelques détails : les fameux rideaux typiques de Groix, le thon en guise de girouette et le célèbre bistrot Ti Beudeff.

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient
La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

Dernière page à Groix, dans une petite crique conseillée par Christine, avec Karine du groupe des dessinateurs lorientais. Fin de journée ensoleillée, envie de dessiner en lâchant le geste après un dessin au feutre. Et encore de la rouille !

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient
La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

Au retour de Groix, on se retrouve entre dessinateurs au restaurant. Je suis à la table de Sylvie, organisatrice du week-end et que je connais depuis l'aventure des USK France à Clermont, de dessinateurs rencontrés lors des journées nationales ou de sketchcrawls (Fabienne, Julie, Gérard) ou à cette occasion lorientaise (Serge, Anne et Soazic). Cliquez sur leurs prénoms pour découvrir leur univers, leurs dessins...

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

Dimanche, le choix entre Locmiquélic et Port-Louis est possible pour la journée. J'ai choisi Locmiquélic, notamment parce qu'il y a une réserve ornithologique.

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

À l'arrivée du bateau-bus, le quai est dominé par les vestiges d'un fort militaire, Pen Mané, construit à partir de 1761 pour assurer la défense de la rade de Lorient. En haut d'un escalier qui mène au fort, on débouche sur un bâtiment en pierre fermé par de lourdes et hautes portes rouillées et taguées. Sur le mur, face à moi, une petite phrase est écrite, à moitié effacée : Dessinons notre ville ! Une invitation à dessiner.

Du haut du fort, je dessine et met en couleurs plus rapidement deux points de vue : le port de commerce avec ses grues et l'enclos du port. Le ciel et la mer ont des teintes à l'unisson.

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient
La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

En longeant la côte depuis le port de plaisance de Saint-Catherine, je croise quelques volatiles : cygnes et aigrettes. Un avant-goût avant la réserve naturelle de Pen Mané pour laquelle, petit bémol, je n'avais pas pris de jumelles.

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient
La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

Au retour de cette journée de croquis et de marche, la fatigue se ressent. Et en attendant la photo du groupe dans la cour de l'Hôtel Gabriel, je me pose à l'arrière du barnum pour le dessiner ainsi que le rhinocéros de bois, souvenir d'un vrai qui fit escale à Lorient à l'époque de Louis XV. Cadrage un peu raté car le rhino n'aura pas sa corne ! 

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

Dernier jour de cette rencontre, les dessinateurs s'en vont petit à petit. La météo est à la pluie et au vent. Le premier dessin à l'église Saint-Christophe sera réalisé entre les gouttes ou presque. Crayonné à l'extérieur, mise au feutre à l'intérieur, mise en couleurs à nouveau dehors où les fines gouttelettes me facilitent le travail en donnant le rendu du moucheté de la façade. Et l'astuce trouvée sur le moment pour protéger la page de gauche, un sachet à la bonne taille, gardé du pique-nique à Groix ! 

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient
La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

L'intérieur de l'église est très sombre. Je reste au début de la nef où la porte d'entrée fournit la lumière et un clair-obscur sympa à travailler en dessin. Le petit bénitier à l'angelot et la statue de saint Pierre sur sa chaise métallique ajoutent à l'intérêt de la scène.

En contrebas de l'église, il y a les rives du Scorff. L'inspiration n'est pas vraiment là jusqu'au moment où j'aperçois une chaussure de bébé qui pend au tuteur d'un jeune arbre. Ce sera le premier plan de ma double page et le seul détail que je mettrai en couleurs.

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient
La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

Pluie et rafale de vent sont bien installées. Entre un dernier repas à Lorient et le retour à la gare, deux croquis plus ou moins rapides dont le vélo "star" de la rencontre.

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient
La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

Dernier croquis du carnet dans le train du retour : Isabelle qui met un peu de couleur sur l'un de ses dessins du week-end. 

La rencontre nationale des Urban sketchers à Lorient

Au final, presque quatre jours riches en dessins à faire, à observer, à admirer, mais aussi en découvertes, en rencontres, en rires et papotages. Un grand merci aux organisateurs et encore plus à Sylvie qui m'a hébergée, et avec elle, à Julie, Soazic et Anne pour leur compagnie et bonne humeur communicative !

Commenter cet article

Annick 12/06/2017 21:39

Merci pour cette jolie promenade illustrée !

Pascal 12/06/2017 21:52

Vraiment très agréable ce roadbook, il est très vivant !